Le badminton est l’un des sports les plus pratiqués au monde, particulièrement en Asie bien qu’il n’en soit pas originaire.

En effet, si des personnes de tous horizons apprécient ce jeu de raquette, il est bien plus intensif qu’il n’y paraît. Il a d’ailleurs été introduit aux Jeux Olympiques pour la première fois à Barcelone en 1992, suite à une démonstration à Séoul 4 ans auparavant c'est-à-dire en 1988. C’est l’un des sports dont la pratique mixte est reconnue au niveau Olympique, puisque les épreuves présentées sont le simple et le double hommes, le simple et le double dames et le double mixte.

En 2017, les meilleurs joueurs du monde sont originaires d’Asie : Chine, Indonésie, Corée ou Malaisie. Les deux seuls pays en Europe qui peuvent essayer de rivaliser sont le Danemark et l’Angleterre, pays d’où est originaire la version moderne de ce sport de raquette telle que nous la connaissons.

Pour ce qui est de la France, c’est surtout sur le double mixte qu’elle tire son épingle du jeu. Lisez ce comparateur pour tout connaître du badminton et savoir quels sont les accessoires les plus intéressants pour vous à vendre sur le net ! Et bien souvent, la livraison est gratuite. Mais chut....

Déesses et Apollon

Le badminton a de nombreux bienfaits physiques. En effet, selon le site de la Fédération Française du Badminton, qui y consacre toute une page, il est classé parmi les sports où la dépense énergétique est la plus élevée.

En moyenne, il est possible de perdre environ 500 calories par match, à condition bien sûr que vous vous donniez à fond. Au cours d’un seul match, un joueur court plus d’un kilomètre pour plusieurs centaines de coups. De quoi vous aider à éliminer les petits kilos en trop.

L’ensemble du corps travaille : bras, cuisses, fesses, abdominaux, dos... car vous sautez et vous courez tout le temps. Le travail sur les membres inférieur est impressionnant. Sans parler de la souplesse que vous acquérez grâce aux mouvements divers de contorsion dans tous les sens, que vous renforcez avec de bons étirements.

De plus, vous avez le souffle court, ce qui vous fait développer une meilleure endurance et une amélioration de la résistance à l’effort. Etant toujours en état d’anticipation par rapport à la trajectoire du volant, vous améliorez également votre proprioception, votre adresse, votre réactivité et votre concentration. Pas besoin d’acheter un abonnement à la gym, et c’est moins cher !

Les bienfaits sur la santé sont indéniables. Des programmes pilotes ont d’ailleurs été menés par la Fédération Française de Badminton dans les maisons de retraite avec un équipement et des attentes adaptées, qui ont démontré que le badminton est une « excellente activité pour retarder les effets du vieillissement sur l’équilibre et la coordination motrice et pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées ». De même pour tous types de public en veillant à ne pas se prendre pour un joueur chinois dès le début et en y allant progressivement.

Pour prévenir les accidents, la Fédération Française de Badminton recommande de ne jamais passer à côté de vos échauffements en pratiquant des étirements des mains, poignets, épaules, cuisses et dos. En préparant votre corps à l’effort vous l’aidez à subir moins de traumatismes. Si vous passez au cran supérieur et souhaitez faire de la compétition, vous n’avez pas tellement le choix que de faire une préparation complémentaire à l’endurance avec du footing, de la natation, du vélo ou autre, afin d’augmenter votre résistance et vos performances.

Le badminton est ludique

C’est sans hésiter l’un des sports de raquettes les plus ludiques. Il demande peu de matériel, peut se pratiquer sur n’importe quelle sorte de terrain – à la plage, à la piscine, dans un parc, dans un jardin... – et demande peu de matériel pour pouvoir jouer. On le trouve en vente dans les supermarchés ou en ligne.

Il procure par contre beaucoup de sensations en peu de temps, et le sourire sur tous les visages, à comparer au tennis, plus difficile à maîtriser. Tous les âges aiment le pratiquer, et on peut apprendre assez tôt aux enfants à y jouer, avec un peu de patience. On peut y jouer avec ses amis, ses copines, ses potes, ses collègues, ses enfants, son conjoint...

Les origines du badminton

Rien de nouveau avec ce sport. Il existe depuis des centaines si ce n’est des milliers d’années. Bon, pas sous sa forme moderne, mais de tous temps les hommes ont utilisé des accessoires pour frapper dans des objets. Déjà au 5ème siècle avant Jésus Christ en Chine on jouait avec des raquettes et une petite balle à un jeu qui s’apparentait au badminton. Le speedminton est un dérivé de ce sport si connu.

En Europe, c’est la période Moyen-Age qui devient cruciale dans la création de ce sport. Comme pour le tennis peu après, c’est l’Angleterre qui lui donne son nom et ses règles d’aujourd’hui, s’en attribuant en même temps une partie de la paternité. Sur l’île Britannique, on pratique déjà le Shuttlecock et le Battledore, une forme ancestrale du badminton. D’ailleurs, elle lui ressemble de très près puisque le but du jeu est de maintenir un l’air un volant à l’aide d’une raquette à tamis.

La vraie création du badminton date de 1873, soit 4 ans avant le tennis et le tournoi de Wimbledon. Plusieurs hommes se trouvent réunis chez le Duc de Beaufort, dans son château situé dans le comté du Gloucestershire, et plus précisément proche de la ville de Badminton. Ils reviennent des Indes, sous domination Anglaise, et se retrouvent après un long voyage. Le temps étant à l’orage, les possibilités d’activités en extérieur sont réduites.

Ils repensent à un jeu qu’ils ont vu là-bas, en Inde : le « poona », mais ne peuvent le faire en extérieur. Leur première idée est donc de quand même y jouer, mais dans les murs du château. Ils ont déjà des raquettes, néanmoins il y a un problème : le poona nécessite une balle légère, ce qu’ils n’ont pas à portée de main.

Soir de fête et de retrouvailles oblige, ils ont un bouchon de champagne en liège, dans lequel ils plantent quelques plumes, pour l’aider dans sa course en l’air, et ainsi pouvoir l’échanger avec des coups de raquette. Par facilité, on décide de donner le nom de la ville la plus proche au nouveau jeu, et de s’en attribuent la paternité (sans commentaire).

Un peu comme les sœurs tatins ont créé un succulent dessert en faisant à l’origine une erreur dans la recette. Ce mélange de genres, de styles et de cultures (plutôt détonnant) est ce qui a donné naissance au badminton tel qu’il est pratiqué en 2017. Moins de 4 ans plus tard, ils ont mis en place les règles du jeu et les rendent publiques, les places de tournois sont en vente, pour un sport qui devient national puis international.

Connaître les règles du badminton (et impressionner les autres)

Le badminton est un sport qui se joue à 2 ou 4, dont le but est de faire passer une volant d’un côté à l’autre du filet sans faire de fautes. Le premier joueur qui remporte deux sets gagne le match.

La position du joueur sur le terrain détermine l’efficacité des échanges, et il est important de bien savoir choisir son placement pour une bonne stratégie de jeu à comparer à un placement aléatoire. Au service, le badiste doit être positionné juste derrière la ligne de service, alors que le receveur se trouve plutôt au milieu de son carré de service. Sa raquette doit être haute pour recevoir le coup donné, ou profiter d’une erreur du serveur. Une fois le service effectué et pour tout le reste de l’échange la position à adopter est au centre du terrain sur la ligne centrale, c’est-à-dire entre un et deux mètres derrière la ligne de service.

Pas le choix, le badminton impose plusieurs règles à ne pas briser, sinon ces actions peuvent être synonymes de fautes. Par exemple, si au moment du service le volant ne retombe pas dans la zone de service adverse située en diagonale, ou si les pieds du serveur touchent les lignes ou ne sont pas situés dans la zone de service de laquelle le service a été exécuté.

Le volant doit impérativement tomber dans les limites du terrain, avec pour exception que si la base touche la ligne alors le point est bon. Pour ce qui est des coups ; le volant ne peut être porté puis lancé lors de l’exécution, il ne peut pas non plus être frappé successivement par un joueur et son partenaire.

Le filet a son importance puisque si les raquettes ou les vêtements d’un joueur touchent le filet alors que le volant est en jeu il y a faute. De même, il y a faute si le volant touche le filet ou un poteau et commence à tomber vers la surface du terrain du côté du joueur qui a frappé le volant. Le joueur ne peut pas non plus frapper le volant au-dessus du filet dans le camp adverse (bien que l’on puisse par contre suivre le volant par-dessus le filet avec sa raquette quand on exécute un coup).

Enfin, pour ce qui est du joueur lui-même, si le volant touche le corps ou les vêtements d’un joueur, le plafond ou tout objet en dehors du terrain, si le joueur a une conduite offensante ou continue de mal se comporter après un avertissement, si le partenaire du receveur renvoie le service, ou si le serveur en essayant de service manque le volant, il y a faute. Son équipement doit être neuf, d’où l’importance des tarifs réduits si votre budget est serré mais que vous jouez souvent.

Ces règles principales vous donnent le cadre nécessaire, mais bien sûr il peut exister des situations jamais vues dans lesquelles il faudra alors compter sur le jugement de l’arbitre. Tout comme vous n’avez plus besoin de réfléchir en passant les vitesses de votre voiture, l’application de ces règles deviendra rapidement une seconde nature avec un tout petit peu de patience.

Le terrain de badminton

Ce terrain est un rectangle dont les dimensions sont de 13,40 mètres de long, sur 5,20 mètres de large en simple, et 6,10 mètres en double. Il intègre deux couloirs dont la largeur est de 0,45 chacun, s’étendant sur toute la longueur du terrain. On attend des joueurs rapidité et flexibilité pour remporter des coups gagnants et ainsi marquer des points...

C’est le filet qui délimite les deux parties opposées du terrain. La hauteur des poteaux qui le retiennent ne doit pas excéder 1,55 mètre à partir du sol, et sont placés sur les lignes de côtés du terrain de double. Les dimensions du filet sont de de 6,10 mètres de long et 76 cm de haut, avec un bord supérieur de 1,55 mètre de haut. Il en existe de nombreux modèles à vendre sur les sites discounts.

Au sol, l’épaisseur des lignes d’un terrain de badminton est de 40 mm, souvent de couleur blanches ou jaunes afin d’être bien visibles, et elles englobent la zone qu’elles démarquent. Lorsqu’ils jouent en simple, les adversaires échangent sur un terrain comprenant la ligne externe au fond et les lignes internes sur le côté, alors qu’en double les équipes échangent sur la totalité du terrain.

La raquette de badminton

Avant toute autre chose, il vous faut démarrer le jeu avec une bonne prise en main de votre raquette, qui doit être réglementaire. Il en existe deux connues qui offrent la possibilité d’avoir un jeu confortable et performant à la fois. Sans parler de l’importance d’avoir un accessoire neuf, adapté à vos besoins, de marque ou non.
La prise « universelle ».

On l’appelle aussi la « prise marteau » au tennis. La raquette se prend en main de la même façon que vous prendriez un marteau, tout simplement, d’où son nom ! L’intersection de votre pouce et index vient se poser sur la tranche du grip, où vous refermez les doigts. Elle permet d’effectuer tous les types de coups.

Les marques de raquettes les plus connues sont Babolat, Voltric, Yonex ou encore Carlton.

La prise de la « pince ». Vous prenez le grip entre le pouce et le reste des doigts, la paume ne touchant pas du tout le grip, avec une pression de la main relâchée. Son utilisation est préférée pour le jeu au filet, pour les rushs, ou pour les contre-amortis, ou encore pour les services courts en revers. Ici le maître mot est la souplesse. Cette prise est appréciée pour faire des gestes plus courts, tout donnant une excellente mobilité du poignet par rapport au bras complet.

Sur notre site, vous trouverez les modèles qui vous correspondent au prix le moins cher ! Veillez à bien surveiller le cordage de votre raquette.

Choisir le bon volant

Pour le badminton, on autorise 3 types de volants différents : le volant avec tête et jupe en plastique, plutôt pour les débutants car ils sont légers et résistants, avec une trajectoire plutôt droite, le volant avec tête en liège et jupe en plastique, utilisé par les joueurs non classés car il est à la fois agréable et solide, avec une trajectoire parabolique, le volant avec tête en liège et jupe en plumes d’oie, dont l’utilisation est réservée pour les entraînements de haut niveau et la compétition.

Son embout est en fait recouvert de cuir fin, pour une finition parfait et un bon confort de jeu. La queue est composée de 16 plumes d’oies de 62 à 70 mm de longueur. C’est bien sûr le plus prisé sur les comparatifs car il a une trajectoire en parachute, c'est-à-dire qu’il va partir très vite lorsque le coup est frappé au niveau de la raquette retomber brusquement et avec vitesse à un moment de sa course.

Bien sûr le choix de volant dépend de votre pratique, selon que vous soyez un amateur, un joueur en club ou un professionnel qui fait régulièrement de la compétition... D’ailleurs, en compétitions fédérales et officielles, ce sont les volants en plumes de grade 1 et 2, alors que les grades 3, 4 et 5 sont plutôt pour les entraînements. Il y a aussi plusieurs vitesses : la vitesse 78 pour une température ambiante de 16 à 22 degrés, la vitesse 77 pour une température ambiante de 23 à 27 degrés, la vitesse 76 pour des volants plus lents pour une température ambiante supérieure à 27 degrés ou jeu en altitude.

Tenue et chaussures de badminton

La tenue réglementaire pour le badminton ressemble de près à celle du tennis : un polo et un short pour les hommes, un polo et une jupe, parfois un short mais c’est moins accepté pour les femmes. Sur les comparateurs de notre site, nous vous proposons en priorité des tissus respirants, agréables à porter, confortables et pratiques, et pas chers.

Sans parler des chaussures, dont le confort et le maintien sont partie intégrantes de la création de bonnes conditions de jeu, ce qui explique que nous avons cherché pour vous les modèles les plus intéressants. Tachez de choisir un sac de badminton assez grand afin de pouvoir y loger vos sets ou vos kits de badminton.

Etant un sport d’intérieur, les chaussures de sport en salle conviennent tout à fait à la pratique du badminton, à condition qu’elles soient légères et souples, et surtout que la semelle ne glisse pas. Cependant, si vous souhaitez vous équiper au mieux, les amateurs et les professionnels qui ont fait le test confirment des vraies baskets de badminton, qu’elles proviennent de marques spécialisées ou non, sont les plus adaptées aux besoins des badistes... Au moment de l’achat, il est important de vérifier les points suivants : l’accroche, avec une gomme sous la semelle qui en plus donne une sensation de « pied naturel », la stabilité, la flexibilité.

« Le speed badminton »

Pour finir, impossible de ne pas mentionner le Speedminton, une autre forme du badminton, sur lequel nous consacrons un comparatif entier sur notre site. Son nom provient de la marque qui a inventé ce sport, et a eu la très bonne idée d’en a déposer le brevet. L’idée d’origine est de pouvoir jouer en badminton en extérieur avec moins de contraintes encore, et surtout sans subir les aléas du vent. L’idée de son créateur est simple : mélanger le squash, le tennis et le badminton, pour innover.

Ne dit-on pas que c’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures soupes ? Le Speedminton se joue sans filet avec une raquette qui ressemble à celle du squash (longueur environ 58 cm), dont vous pouvez faire l’achat sur les sites discounts.

Le volant est plus lourd avec une jupe diminuée et un ensemble en plastique, ce qui améliore son aérodynamisme selon les avis utilisateurs. Il s’appelle le « speeder » et se décline en 3 versions. Le fun speeder (rouge) pour les débutants et les courtes distances, avec une portée d’environ 17 mètres et une vitesse maximale de 260 km/h.

Le match speeder (jaune), pour les compétitions et les longues distances, avec une portée d’environ 23 mètres et une vitesse maximale de 290 km/h. Le night speeder (jaune également) mais avec des petite têtes de LED incluses dans le « bouchon » transparent. Réservé au jeu de nuit, il a une portée d’environ 23 mètres et une vitesse maximale de 290 km/h. Enfin, le terrain lui aussi est différent, avec deux carrés de 5,5 mètres de côtés et une distance de 12,8 mètres en les deux carrés.

Cela correspond à la moitié d’un terrain de tennis, ce qui vous donne une indication si vous voulez faire le test ! Vous êtes maintenant incollables sur le badminton et ses variantes. Il ne vous reste plus qu’à plonger un peu plus profond dans le monde de ce sport dynamique et ludique, sur notre site conçu aussi bien pour les professionnels que pour les amateurs ! Des bonnes affaires, des produits pas chers, des infos, des commentaires et avis utilisateurs... tout est fait pour vous aider à gagner du temps.

Les derniers articles

Les règles du badminton

Le badminton est un sport reconnu dans le monde, qui est devenu une dans un passé relativement récent. En effet, ce n’est que depuis 1992 que ce sport de raquettes fait partie des épreuves olympiques, alors que le...

Les filets pour le badminton

Le badminton fait partie des , qui se pratique non pas avec une balle mais avec un volant. Autre particularité, c’est un filet qui sépare les deux adversaires mais de taille haute (1,55 mètre du sol) à la différence du...

Le speedminton

Le est une autre forme du badminton. Cette discipline se joue sans filet et s’appelle en fait le Speedminton, qui est simplement la marque qui a inventé ce sport et en a déposé le . C’est en Allemagne que commence...